Rechercher

ETRE SOUVERAINE EN MON CORPS


Remarques déplacées dans la rue, examens gynécologiques pas toujours respectueux (actes brutaux ou pratiqués sans consentement, propos déplacés, sexistes, violents) : autant de moments où nous sentons notre corps et notre intimité malmenés. Or, connaître son corps et son anatomie, c’est s’en réapproprier la souveraineté. Cela permet d’oser dire non et refuser un acte gynécologique douloureux, d’affirmer ses ressentis et ses choix. Osez déclarer que vous êtes « souve-reine » en votre corps et qu’à ce titre, vous seule pouvez décider de ce qui est bon ou pas ! Lorsqu’une femme se connait physiquement, elle fait confiance à ses sensations corporelles ainsi qu’à son intuition quand elle sent que ce qu’elle subit n’est pas respectueux d’elle-même.

Être souveraine en son corps, c’est aussi reprendre ce qui a été volé aux femmes : la connaissance du corps féminin est un savoir ancestral qui se transmettait de femme en femme, de mère en fille. C’est une voie de libération et de responsabilité qui permet de prendre des décisions justes pour soi-même et de jouir pleinement de son corps. Ce savoir permet de débattre de la contraception féminine, des protections périodiques ou encore de la manière d’accoucher, alors que ces sujets n’étaient pas questionnés il y a encore quelques années.


En se réappropriant son corps et notre souveraineté individuellement, c’est l’ensemble de la société qui changera de bien des manières et pour le meilleur. Cela permettra peut-être à nos filles et nos petites filles de vivre pleinement leur vie de femme, et de transmettre à nos enfants un monde un peu meilleur <3


Prenez soins de vous

Gros bisous

Caroline

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout